La Valise

d’après l’album de Chris Naylor-Ballesteros 

Teaser VIDEO

« Dans ma valise il y a une cabane avec une petite colline, et les jours de beaux temps on peut voir la mer. Tout est là, dans ma valise. »

(Création mai 2022)

Spectacle théâtral à partir de 3 ans

Marionnettes et ombres chinoises 

Durée du spectacle 35 min

Création pour la fête du livre vivant 2022 avec le soutien de la médiathèque des Pyrénnées Orientales.

« Quand un étranger arrive un jour avec sa valise, les animaux s’inquiètent… 

« Que fait-il ici ? » 

« D’où vient-il ? » 

« Et qu’y a-t-il dans cette valise ? » Parviendront-ils à dépasser leurs préjugés ? »

Un drôle d’animal arrive un jour couvert de poussière. Il a l’air fatigué, triste et effrayé. Il traîne une grosse valise derrière lui. Les autres animaux, inquiets et curieux, l’interrogent sur le contenu de son bagage. 

Alors qu’il s’endort de fatigue, ils vérifient si celui-ci contient bien, comme il le prétend, une tasse à thé, une table et une chaise, une cabane, une colline entourée d’arbres… 

Avec une grande simplicité l’auteur nous livre beaucoup d’intelligence. 

Et combien l’entraide et la bienveillance sont naturelles et spontanées chez les enfants. 

J’ai été très touchée par l’histoire de cet étrange animal à la bouille un peu triste, fatigué par un long voyage et pourtant plein d’espoir en l’avenir. L’étranger porte sa valise.

Une grande leçon sur la différence et l’amitié. 

Un parallèle qu’il est facile de faire avec l’exil, les immigrants et migrants, qui malgré le fait d’avoir quitté leur chez soi, trouvent le courage et la résilience d’aller de l’avant. 

Bien sur, leur intégration se fait plus facilement quand les habitants hôtes sont ouverts et accueillants. 

Plus près de la jeunesse, on peut faire aussi un pont avec les enfants qui déménagent, changent d’école, qui arrive avec une autre vie et qui doivent s’intégrer à un nouveau groupe social. 

Dans cet album, l’auteur Chris Naylor-Ballesteros aborde avec subtilité les thèmes sensibles de l’immigration, de l’étranger et de l’accueil qu’on leur réserve.

Un voyage sur la différence des êtres et le rapport aux autres.