Ana Melillo

Ana

Comédienne

Née à La Plata (Argentine), Ana développe son intérêt pour le théâtre en Argentine. De 1997 à 2010, elle multiplie les cours et ateliers de théâtre, d’expression corporelle, de comédie musicale et de théâtre de rue auprès de professeurs tels que Fernando Cipolla, Gustavo Vallejos, Gaston Marioni…

A partir de 2010, elle s’oriente vers le clown, le mime et le masque pour lesquels elle a un coup de coeur. Voyageant entre l’Argentine, la France et l’Espagne, elle s’inspire de différents courants et multiplie les stages

En parallèle, Ana poursuit ses expériences de comédienne dans plusieurs pièces :

En 2001 :  « Lo Cortés no Quita lo Caliente » de Agustín Cuzani, sous la direction de Fernando Cipolla (versión libre), une production du lycée de Beaux Arts.

De 2002 à 2003 : “La Isla” (adaptation de “La Isla Desierta” de Roberto Arlt). Adaptation et direction Fernando Cipolla. Production du Lycée de Beaux Arts.

En 2005 : « Jeux de massacre » de Eugene Ionesco, sous l’adaptation et la direction de Raquel Achveras. Production de l’Ecole de Théâtre La Plata. Cette même année, elle est aussi comédienne et s’occupe du maquillage artistique dans la pièce « Sueños confusos » de Marina Fogola Arena. Production de la compagnie indépendante « Tyche ».

En 2006 : « Les justes » d’Albert Camus, sous l’adaptation et la direction de César Genovesi. Production de l’Ecole de Théâtre La Plata.

En 2009, elle est comédienne dans les pièces musicales pour enfants, de «Republica de los Niños» La Plata.

En 2011 : « Paysage Moral » de la cie Casa Amadis sous la direction de Ferdinand Fortes à Montpellier.

En 2012 : « Le Cri des Murs » avec la cie du P’tit Atelier 3

En 2013 : « Espectaculo Spectaculaire » avec la cie El Triciclo

Touche à tout, Ana explore différents horizons et s’essaie dans des court-métrages « De vinilo y cristal » de Pablo Rabe, à la technique au théâtre « La Ratonera Cultural » à Buenos Aires, au chant avec Juan Pablo Skrt à La Plata, ou encore à la danse avec le Tango, le Flamenco, et les claquettes.

Ce sont sa curiosité et ses diverses expériences qui font d’elle une artiste complète et talentueuse !

Publicités